Bonjour à tous et bienvenue sur ce site dédié à la pêche dans tous ses états, des techniques au bricolage maison en passant par des CR de sorties !

Pour me présenter un petit peu, je pêche depuis que j’ai 5 ans, encouragé par mon père. J’ai commencé à traquer les truites dans la vallée du Lié, dans les Côtes d’Armor. Cette rivière passait en bas de mon village. J’y passais le plus clair de mon temps, que ce soit au ver, porte bois, vairon ou cuiller, avec mon vélo.

Quelques années plus tard, mon oncle, habitant en Corrèze et fin pêcheur à la mouche, m’a initié à cette technique, et tous les ans nous allions passer une semaine de vacances là bas pour arpenter les berges de la Dordogne, de la Vézère, de la Corrèze, la Luzège, la Soudeillette….. De très bons souvenirs…

Puis l’obtention du permis de conduire à changer beaucoup de choses. J’ai vu tout d’un coup le nombre de spots potentiels grandir à vitesse grand V, et j’ai diversifié les espèces visées à partir de ce moment là, et les zones de pêche. Perches, brochets, sandres, carpes….. étaient à portée de voiture !! Car à mon jeune âge, le Lié n’était peuplé que de truites farios et quelques chevesnes, et mon vélo me permettait de pêcher cette riviere et quelques uns de ses tributaires, mais pas au delà.

Grâce à ma première voiture, une 106, j’ai même pu aller découvrir et pêcher des endroits que je n’avais vu que dans des magazines, comme l’Auvergne, les Pyrénées, les paradis de la truite. Puis mon parcours professionnel m’a amené à m’installer dans le Finistère en 2006, et je me suis tourné vers la pêche en mer. Sans regret. C’est tout autre chose, un peu moins technique et besoin de moins de finesse et de précision qu’en eau douce, mais tout aussi gratifiante car les touches y sont nombreuses et les poissons très combattifs, et pouvant atteindre de très belles tailles !! Je n’ai pour autant pas délaissé l’eau douce et mes premières amours…

Vous verrez au fil des articles que je mets en avant deux marques de matériel que j’utilise. En effet, en ce qui concerne Savager’s, revendeur de kayak Hobie entre autre, j’ai proposé mes services au directeur, Hervé, afin qu’il puisse rediriger vers moi une personne intéressée par un kayak Hobie et habitant dans mon secteur (je possède un Hobie modèle Outback) pour qu’elle me contacte et que je lui présente et fasse essayer mon kayak. Essayer, c’est l’adopter !!! Je fais donc partie de ses testeurs de kayaks.

savagers

Vous verrez également la marque Astufish. Tous les jours, je favorise la consommation locale et les circuits courts, c’est une démarche personnelle que je m’efforce de respecter, tant dans mon alimentation que dans le reste, notamment la pêche, même si peu de marques dites « françaises » fabriquent en France. J’associe donc mon image de pêcheur à cette marque, car d’une, j’utilise ces produits depuis plusieurs années et que j’en suis pleinement satisfait, de deux, la conception, la réalisation et la fabrication sont françaises, je dirai même plus bretonnes ( consommons local !!) :), de trois, la qualité est vraiment bonne pour des prix très attractifs, et de quatre, le directeur, Jean Luc, est très humain, a une très bonne mentalité de pêcheur, une excellente connaissance de la pêche et un grand respect du poisson, valeur que je partage. Je fais par conséquent partie du Team Astufish.

astu

Aujourd’hui j’ai 35 ans, j’ai trente ans de pêche derrière moi, et j’espère encore au moins trente devant ! Avec cette petite expérience, je constate que le poisson est moins présent qu’il y a quelques décennies, surtout en eau douce pour la truite. Les progrès dans l’agriculture, l’aménagement du territoire, les intrans dans les cultures, l’élevage intensif, l’irrespect de certains pêcheurs, la liste n’est pas exhaustive, tout cela s’additionne et nuit au milieu et aux poissons. C’est pour cela que j’ai choisi de pratiquer une pêche raisonnée et responsable, faite de respect du poisson. Plus de triple hameçon, manipulation minimaliste des espèces fragiles, relâche dans de bonnes conditions. J’ai fait des erreurs par le passé, à trop vouloir le « selfish », quitte à nuire à la santé des poissons les plus fragiles. C’est aujourd’hui terminé, le poisson avant tout, le plaisir et le partage ensuite.

J’espère que ce message passera au travers des récits et des articles de ce blog, et que l’on pourra contribuer tous ensemble à pérenniser la pratique de notre loisir favori, en étant conscient que l’effort ne doit pas venir que de nous, pêcheurs de loisir, mais aussi de nos décideurs et du monde professionnel de la pêche…. De ce côté là, le chemin est encore long…

Bonne navigation et à bientôt au bord de l’eau !!

N’hésitez pas à me contacter par le biais du formulaire contact et à suivre ce blog !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s