Salut à tous !

La semaine passée, je me suis rendu sur la Seine en bas de son cours pour pêcher les carnassiers en kayak, en compagnie de Vincent et Antonin. Notre point de chute était la base de loisirs de Léry Poses, dans laquelle on peut louer des chalets pour une semaine. Arrivés le samedi en fin de journée, on établit le plan de la semaine. C’est simple : se faire plaisir en pêchant le carnassier, poissons peu représentés dans mon département qu’est le Finistère.

IMG_4464
Hobie Pro Angler 14 camo et Hobie Outback 2019 camo

De plus, sur la route, nous nous sommes retrouvés avec Hervé, qui dirige la société Savagers, revendeur de kayak et matériel correspondant, afin que je récupère ma nouvelle monture, un #outback 2019, la V2 du best seller du même nom de chez Hobie Kayak. Cette nouvelle monture fera l’objet d’un article ultérieur dans lequel je vous le présenterai.

IMG_4483

IMG_4481

Sur la commune de Léry, nous mettons les kayaks à l’eau et commençons à prospecter. Rapidement, Vince sortira le premier poisson de cette escapade, un brochet modeste, mais poisson quand même !

IMG_4465

Les perches s’enchaineront ensuite, de taille modeste également.

IMG_4468

IMG_4471

Je finirai par faire un sandre le long d’un mur en pierres. Les têtes plombées Astufish sont à l’honneur, et comme à leur habitude, les modèles #bigfoot, #profyler et #winshad assurent l’essentiel. L’eau est certes claire, mais les coloris flashys font la différence.

IMG_4472
Tête plombée profyler 8gr et hazedong 4 pouces

Une raclette bien méritée viendra clôturer cette première journée de pêche.

IMG_4461

Antonin nous rejoint pour deux jours de pêche. Autant vous dire qu’on est chaud patate !! Pour ce deuxième jour de pêche, nous choisirons un secteur en aval du barrage de Poses, à cet endroit la Seine est soumise aux marées et le marnage est important (plusieurs mètres), ainsi que le courant.

IMG_4487

Nous effectuons les premiers lancers, et les poissons ne se font pas attendre. Sandres, grosses perches, ides mélanotes et un silure pour Antonin ! Nous toucherons beaucoup de poissons, certains atteignant de belles tailles, notamment pour les perches. Nous resterons sur ce secteur jusqu’à la fin de semaine.

 

 

 

Dans cette zone, la profondeur de la Seine est de 4m à marée basse, et un peu plus de 6m à marée haute, le courant diminuant avec la marée montante. En fonction de l’heure de marée et du courant présent, il a fallu adapter les plombées des leurres, oscillant de 5 à 15 gr. L’eau est à environ 15°C. La pêche en linéaire aura donné le plus de résultat (Voir Article Pêche du sandre en linéaire), et la verticale beaucoup moins. Je pense que pour cette dernière, il faut attendre un refroidissement sensible de l’eau et une certaine apathie des poissons pour rendre cette technique plus efficace.

IMG_4484

La Seine est un fleuve sur lequel il y a un gros trafic de péniches transportant des matériaux tels que sable, graviers, ou encore des péniches « hôtel ». Nous avons remarqué que juste après le passage d’une péniche, nous étions gratifiés de touches. Peut être que le passage répété de ces bateaux bouleverse le poisson fourrage, car il y a un réel déplacement d’une masse d’eau importante, et cela provoque une courte période d’activité des carnassiers dans le sillage de ces péniches.

IMG_4566

Une autre chose à prendre en compte, c’est le courant : à la descendante, le courant est important, et nous avons trouvé les carnassiers sur des secteurs abrités du jus, avec des concentrations de poissons. Cependant, en kayak, la pêche est moins évidente avec ce courant. Par contre, à marée haute, le courant est quasi nul, rendant la pêche en kayak plus facile, et les poissons sortent de leurs abris pour prospecter et chasser. Ils sont plus diffus, et plutôt que d’avoir une touche par lancer sur 50m² à la descendante, nous avions une touche de temps en temps en fin de montante, sur des postes pas forcément marqués. Pour connaitre les horaires de marée dans l’estuaire de la Seine et à Poses, cliquez ici.

IMG_4560

IMG_4533
Le petit doublé qui fait plaisir !!!

En ce qui concerne les leurres, Vincent et moi faisant partie du team Astufish, nous avons utilisé les têtes plombées de cette marque. La gamme est vraiment complète, aussi bien dans les modèles que dans les grammages et les tailles des hameçons, et faites pour quasiment tous les types de pêche. De plus, elles s’adaptent sur tous les modèles de leurres souples, des shads avec ou sans tête aux slugs en passant par les finesses. Du matériel de qualité, avec un hameçon solide au piquant irréprochable et une belle finition du plomb, certaines dotées d’yeux argentés, rouges ou verts, le tout élaboré et fabriqué en France à des prix compétitifs,  que demander de plus !!

IMG_4590
Tête plombée Bigfoot 10 gr et easy shiner
IMG_4563
Tête plombée Profyler 8gr et hazedong shad 5 pouces
IMG_4526
Tête plombée winshad 8gr et un easy shiner 4 pouces
IMG_4500
Tête plombée Bigfoot 10gr et Shindo shad 100

Nous avons également utilisé l’ #Astushad qui s’est révélé très efficace sur les perches de belle taille. Le coloris chartreux s’est avéré le plus efficace. Les sandres n’ont pas été en reste non plus avec ce leurre.

IMG_4597
Masta perche sur Astushad 8 gr
IMG_4600
Sandre sur astushad 8 gr
IMG_4592
Jolie perche sur Astushad 8 gr

Pour conclure, la Seine est un fleuve magique pour la pêche des carnassiers, les populations sont vraiment belles et les poissons de belles tailles sont loin d’être rares.

IMG_4635

A noter qu’un arrêté interdit la consommation des carnassiers sur la basse Seine, obligeant ainsi le pêcheur à relâcher ses prises. Les prélèvement existent (nous en avons vu quelques uns….), mais sont certainement largement inférieurs à un autre cours d’eau où ils sont autorisés. Cela doit aider à la bonne conservation des populations piscicoles, notamment des carnassiers.

IMG_4540
Antonin relâchant une grosse perche que l’on aperçoit encore sous sa pagaie

IMG_4510

Si vous souhaitez pêcher ce fleuve pour la première fois en kayak, prenez en compte les niveaux d’eau. La Seine en crue avec de forts débits peut s’avérer dangereuse pour nos frêles embarcations. Il vous faudra également être vigilent par rapport aux péniches nombreuses et qui sont bien moins manoeuvrantes que nous, ce sera à vous de leur laisser le passage !!

Voici une vidéo résumant la pêche pendant ce séjour : touches et ferrages en direct, combats, relâche, bonne humeur, 4 minutes de plaisir !!

En espérant que ce retour vous a plu, n’hésitez pas à réagir, commenter, liker, partager, vous abonner !!!

Merci pour votre lecture, et à bientôt !!

img_4583.jpg

 

5 commentaires sur « La Seine : un autre monde ! »

  1. Un superbe compte rendu Yago 😉
    Dommage que je n’ai pas su plus vite, car je me serais bien invité 😉
    Ca sera pour une prochaine.
    en tout cas de superbes fish chez les Normands « lol »

    J'aime

  2. Superbe Cr Yago et avec du fish et du beau en plus 😉
    Dommage que je l’ai su trop tard, autrement je me serais bien fait inviter « lol »
    Et oui, il y a du beau fish chez les Normands :p

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s